LA CAVE DU GOUVERNEUR - Caviste à Le Palais Belle île en Mer | Le vignoble du Jura durement touché par le gel
466
post-template-default,single,single-post,postid-466,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive
 

Le vignoble du Jura durement touché par le gel

Le vignoble du Jura durement touché par le gel

Le vignoble du Jura a été durement touché par la vague de gel depuis mardi et la récolte sera affectée, a indiqué jeudi le Comité interprofessionnel des vins du Jura.

« La perte globale est très difficile à estimer, car la situation est très disparate d’un secteur à l’autre, on a des parcelles touchées entre 0% et 100%« , a précisé à l’AFP le président du Comité interprofessionnel des vins du Jura, Jean-Charles Tissot. La récolte 2017 « sera largement affectée » par cette vague de gel, « on pourrait approcher les 40-50% de dégât, mais ça reste une estimation », avance-t-il avec prudence.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les températures enregistrées dans le vignoble du Jura se situaient entre -3 et -6°C, puis entre -2 et -5°C dans la nuit de mercredi à jeudi. Elles devraient remonter le week-end prochain, selon Météo-France. « Ce jeudi, certains viticulteurs ne voulaient même plus aller à la vigne pour constater la misère, ce n’est pas facile à vivre », confie M. Tissot.

Ce nouveau « coup dur » pour la filière viticole jurassienne intervient alors que « nos stocks sont historiquement bas », parce que « les récoltes ont été particulièrement difficiles quantitativement en 2012, 2013, 2014 et 2015″, souligne le président du comité interprofessionnel. « Les stocks de vin ont rarement été aussi bas dans le Jura : qualitativement, on a eu de belles années, mais pas quantitativement et nos ventes sont dynamiques, donc les stocks baissent », détaille-t-il.

Source : LE FIGARO